Bonsoir à vous tous pour cette nouvelle article entièrement consacrée à la Nintendo Switch, puisqu'après plus de 7 mois de souffrance je me suis enfin pris la console durant la fin Juillet et début Aout.

Alors pour faire sympe je suis conquis par la console, jouant pas mal sur le coté portable que le coté salon, et j'ai pour le moment quatre jeux dont le premier que j'ai eu grâce en format de pack spécial: Splatoon 2

La suite direct du premier Splatoon sortie en 2015 sur la défunte WiiU qui se voit bientôt suprimmé de son Miiverse, jeu pour laquelle il fut 3ème de mon top 10 des coup de coeur de 2015. Et final ce qui je croyais être qu'un portage et bien une bonne suite, avec l'ajout de nouvelle armes, des modes déjà présent dans le premier (comme le mode solo qui est une revanche des Octoling mener par une mystérieuse sihouette et familère). Plus un petit nouveau nommé le Salmon Run qui est un genre de jeu de survie et de collect, vus que le but c'est de tabasser des saumon armé de poele à frire. Mise à part le jeu reste le même avec ces modes classique de compétition, son mode pro et le retour des SplatFest organisé par les nouvelles star de Chromapolis; les Tenta-Cool Perle la Inkling présentatrice fougeuse, et Merlina la DJ Octoling... hum... DJ, Octoling, au premier festival elle a choisi le ketchup qui est rouge... Pas de doute possible cette fille est la fille du chef Octaling DJ Octavio ! Mais hey ! C'est juste une théorie, une Game Theorie ! *sort*

Passons du coup à l'autre gros jeu que j'ai à savoir le fameux Zelda Breath of the Wild. Jeu de pas mal de record de note de critique et très apprécié des joueurs de part son open-world gigentesque avec sa faune et flore vivant chacun comme bon leur semble. Avec une histoire sympe mais complèxe, qui reviens un peu aux origines de la saga avec le tout premier opus sortie sur NES.

Et au final, ouais il est bien... fin... voilà quoi. Il se pourrait que j'en attendais trop. Enfaite je pense savoir être au premier tier du jeu et pourtant, j'ai cette frustration de voir que je n'évolue pas, que je me sens plus fort enfaite, pour l'instant je n'ai seulement que 4 coeur, un boost d'endurence et les trois premiers tour d'observation d'activé. Et le comble étant pour moi est par rapport au ennemis. Certain fuit direct quand ils voit un Gardien venir ou un qui est réactivé n'es ce pas ?.. C'est des petite pucelles comparé à ces scélérat de pingas de Yigas, ces mercenaires Sheika dévoué à Ganon, parce que mes principales morts c'est à cause d'eux. Principalement parce que -et surtout- certain d'entre eux se camoufle en touriste. Et je ne parle même pas du grand guerrier qu'on doit affronter à la frontière du village de Cocorico si tu veux acceder au sanctuaire.

Après j'ai une autre raison à cela c'est le fait que... bah c'est le premier Open-World que je joue véritablement. Et je vous confirme que oui que c'est gigentesque, tellement que ça en ai maladive de voir ces vastes horizons d'Hyrule. Ce qui d'ailleurs fait un peu le charme du jeu, puisque on a un peu cette tendance à s'émerveillé pour quelque chose nous faisant dérouter du chemin principale.

Du coup pour celui là je préfère prendre mon temps pour le finir. Quand aux deux autres Jeux je ne vais pas m'étendre la dessus: l'un étant le portage de Mario Kart 8 auquel je salut le rajout du Roi Boo, Inkling et d'un vrai mode bataille. L'autre étant Sonic Mania qui est en gros le vrai Sonic 4 que les gens voulait. Dans ce jeu tout est vraiment là pour ressentir la sensation de jeu de l'époque, j'avoue avoir pesté contre certain boss, mais ce n'est rien comparé au reste, les décors, les animations, le Boss de Chemical Plant Act 2 bordel ! Et en plus, son histoire du jeu est intéressente au point qu'on peut penser que ce serait un prologue à Sonic Forces tellement il y a des détails qui colle.

Et je pense en avoir fait le tour de cet avis sur la nouvelle console de Nintendo qui mérite vraiment son succès. Sur ceux je vous dit à pour un nouvelle article.

114240438